Bannière
 Accueil / La pelote basque

La pelote basque

Les jeux de balle sont parmi les plus anciens et les plus répandus. Lancer et renvoyer un objet sphérique est un geste instinctif à l'homme.

Ces jeux de balle ont été pratiqués par :

  • les GRECS qui l'ont appelé « sphérique » ;
  • les ROMAINS qui eux l'ont dénommé « Pila » ;
  • les FRANCAIS « Paume » ;
  • les BASQUES « Pilota » ;
  • les jeux de balles ont été également pratiqués par les Aztèques, les Incas et les Mayas.
La Pala Ancha
La Pelote Basque

Tous les jeux de balle joués dans le Monde ont la Paume, la Pila, la Sphérique comme ancêtres.

Au XVIIIème Siècle, la longue paume se jouait à l'extérieur surtout par les gens du peuple probablement à la Main Nue : (Bote Luzea) et avec des gants de cuir : (Mahai jokoa, Laxua).

La courte paume incomparable à la longue paume se jouait à l'intérieur d'une salle « jeu de paume » par les rois et la noblesse, en opposition avec la longue paume. Donc au XVIème siècle, le lieu où l'on jouait à la courte paume à Main Nue, avec des gants, des battoirs puis des raquettes, reçoit le nom de « tripots » qu'il a conservé jusqu'au XVIIIème siècle.

Les jeux de paume eurent le temps de se développer un peu partout en France mais également au Pays Basque.

Les Basques jouent avec un gant de cuir et une grosse pelote, c'est le Pasaka.

Les gants de cuir ont été remplacés par le Xistera (gant d'osier) plus léger et plus maniable pour la pratique de la pelote.

Le Xare est apparu vers le milieu du XIXème Siècle.

Dans le courant du XIXème Siècle un jeu dérivé du Laxua est créé, c'est le Rebot. Entre 1880 et 1890 les gens jouent au Limpio ou Joko Garbi. Le Grand Xistera, inventé en Argentine, apparaît en France en 1894. La Paleta et la Pala Ancha (Paleta Gomme) commencent à être pratiquées dans les années 1930.

Pendant la guerre quelques femmes jouent à la pelote avec les hommes. Ce n'est qu'en 1975 que le premier tournoi fédéral féminin est organisé. Dans les temps anciens la pelote ne se pratiquait que sous forme de défis. Ce n'est qu'en 1921, lors de la création de la FFPB que la pelote est réglementée. En 1922 le Comité de Pelote du Pays Basque est créé. Les premiers statuts ne sont déposés à la sous-préfecture de Bayonne qu'en 1953.

Historiques de la pelote basque :

  • 1924 : la pelote est présente aux Jeux Olympiques de Paris.
  • 1929 : création de la Fédération Internationale.
  • 1952 : Premiers Championnats du Monde de Pelote Basque à Donosti (Saint Sébastien).
La Pelote Basque

La pelote basque regroupe plusieurs jeux traditionnels, issus du jeu de paume. En Europe, elle se pratique essentiellement dans le sud-ouest de la France, au Pays basque, dans les Landes, en Béarn et en Bigorre, ainsi qu'en Espagne, dans les provinces basques autonomes d'Euzkadi (Alava, Biscaye et Guipuzcoa) et de Navarre. Elle est également pratiquée dans un grand nombre de pays d'Amérique ayant vécu une forte immigration basque.

Les jeux de pelote basque se répartissent en 7 grandes spécialités :

  • le rebot
  • le pasaka
  • la main nue
  • le xare
  • le chistera : joko garbi, grand chistera, remonte et cesta punta
  • la pala pelote de cuir : pala larga, pala corta, grosse pala et paleta cuir
  • la paleta gomme : paleta gomme espagnole (pelote pleine) et paleta gomme argentine (baline, pelote creuse)
 

Il faut ajouter une dernière spécialité plus récente, le « frontenis », jeu national mexicain, qui se joue en fronton mur à gauche court de 30 mètres. Son nom évoque le tennis dont il utilise la raquette, renforcée car la frappe y est plus violente et la balle plus dure, et le fronton où il se joue.

Ces jeux se disputent sur trois aires de jeu :

Trinquet
  • le fronton « place libre » : main nue, rebot, joko-garbi, grand chistera, grosse pala, paleta cuir, paleta gomme espagnole
  • le trinquet : main nue, pasaka, paleta cuir, paleta gomme espagnole « pleine », paleta gomme argentine « baline » creuse, xare
  • le fronton « mur à gauche » :
    • court (36 m) : main nue, pala corta, paleta cuir, paleta gomme argentine, paleta gomme espagnole, joko garbi, frontenis
    • long « jaï-alaï » (54 à 60 m de long) : cesta-punta, remonte, pala larga


(source Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pelote_basque)